Accueil

On désigne par canons de beauté les normes ayant cours à une certaine époque qui déterminent ce qui est considéré comme beau et ce qui ne l'est pas. Ces normes évoluent et ce qui était représentatif de la Beauté au XVIème siècle ne l'est plus forcément aujourd'hui. Les canons de beauté suivent l'évolution de la mode, elle-même tributaire de l'évolution de la représentation artistique de la Beauté. Les lanceurs de modes de la Renaissance ne sont donc autres que les artistes qui, exploitant une nouvelle brèche et une défaillance de l'autorité religieuse, engendreront une véritable coupure entre le sombre et austère moyen-age et leur époque. 

 


Leurs proportions idéales deviennent si précises qu'on les mesure au centimètre, la glorification du nu et sa pureté bousculent tous tabous et on voit l'arrivée d'une nouvelle beauté fraîche et jeune, blonde et pâle. 

   


Cela nous amène à la considération d'une éventuelle codification de la Beauté pendant la Renaissance.

Vous êtes le 19 502ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×