Le nombre d'or

Si vous regardez bien, vous verrez que le trés noble membre extérieur du corps qu'est la tête se trouve dans la premiére figure entre les lignes droites formant un triangle équilatéral dit "ysopleuros", placé par notre Euclide comme fondement et principe de tous les livres suivants, au début de son premier livre là où il dit: "construire un triangle équilatéral sur une ligne droite donnée", ce que vous verrez clairement et constaterez ici dans la présence de la figure; si vous considerez bien les contours de ladite tête, vous voyez le triangle A M K formé de cotés égaux. Sur son coté M K est formé le tétragone KMSB aussi large que la verticale tirée depuis A jusqu'à la base M K, point que je n'ai pas désigné par une lettre pour ne point masquer le nez. Et ce coté M K, qui est toute la face antérieur de ladite tête, est divisé en trois partie: Le point L marque l'éxtrémité supérieur des fosses nasales, de sorte que la distance M L est égale à celle qui éxiste entre L et la base inférieure des narines et la base du menton K, chaque partie étant le tier de M K. C'est pourquoi, du bas du front où est la racine du nez L à la hauteur de l'arc des sourcils, jusqu'aux racines des cheveux M, c'est-à-dire jusqu'au haut du front, on trouve le tiers dudit dôté M K; si bien que le front est haut exactement du tiers de la tête entiére, le nez en est un autre tier puis la partie jusqu'au menton K forme le dernier tiers.

 Divines Proportions (1509), Fra Luca Pacioli (v.1445-v.1510)

4 votes. Moyenne 1.75 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site